Alors que la canicule fait rage et qu’à l’extérieur le mercure n’en finit pas de monter, chez soi, il est essentiel de rester au frais. Seulement voilà, c’est plus facile à dire qu’à faire ! No stress, voici quelques conseils pour préserver (avec ou sans clim’) votre intérieur des fortes chaleurs estivales…
Vous n’avez pas clim’ ? Pas de panique ! Il existe des astuces éprouvées, pas chères et faciles à mettre en place pour lutter, efficacement, contre les fortes chaleur et éviter que votre logement ne se transforme en sauna. Un bon moyen de rafraîchir votre intérieur consiste, par exemple, à placer une bouteille d’eau congelée devant votre ventilateur, ventilateur que vous aurez préalablement mis en route, évidemment ! À mesure qu’elle fondra, l’eau glacée contenue dans la bouteille se verra propulsée dans votre salon, votre chambre ou toute autre pièce où vous aurez installé votre ventilateur et rafraîchira votre intérieur.
Pour  faire baisser la température dans votre maison ou votre appartement, une autre recette de grand-mère consiste à accrocher des draps ou des serviettes de bain mouillés à vos fenêtres. En s’évaporant, l’eau, dont les draps et/ou les serviettes seront gorgés, contribuera à vous procurer une sensation de fraîcheur.
Enfin, et de la même façon que, comme le veut le proverbe, pour vivre heureux, il faut vivre caché, pour vivre au frais, c’est la même tactique qu’il convient d’adopter. En journée, rien de tel que de fermer fenêtres, rideaux et volets. Vous éviterez ainsi que la chaleur ne s’insinue dans votre habitation. À l’inverse, une fois la nuit tombée, aérer votre domicile permettra d’y faire entrer la fraîcheur et, mécaniquement, d’en chasser l’air chaud. 
Canicule vient du latin caniculis qui veut dire « petite chienne ». Mais rien à voir avec le toutou car il s’agit là de l’autre nom de Sirius, la plus brillante des étoiles de la constellation du Grand Chien. 
Lorsqu’il s’agit d’empêcher le mercure du thermomètre de battre des records d’altitude, la technologie peut se révéler un allié de choix ! Depuis la canicule de 2003, climatiseurs et autres pompes à chaleur équipent ainsi de nombreux foyers français.  Peu impactante en termes d’environnement et peu gourmande en énergie tout en étant efficace, la PAC réversible compte d’ailleurs parmi les équipements les plus prisés en période de canicule. Dans le cas d’un modèle de pompe à chaleur air/air, vous avez le choix entre le mode chauffage et le mode climatiseur. Dans ce cas, l’air chaud de votre habitation sera évacué vers l’extérieur pour laisser sa place à un air plus frais, venu de dehors. Dans le cas d’une PAC air/eau, ce sont les calories que l’appareil ira puiser dans l’eau qui rafraîchiront votre logement.
Les travaux de climatisation peuvent, sous conditions, faire l’objet d’aides financières et/ou de subventions, via notamment des dispositifs comme MaPrimeRénov’ Sérénité, par exemple, ou encore certaines « Primes Énergie ».
Alors que les épisodes caniculaires risquent d’être de plus en plus fréquents et de plus en plus violents, nous allons devoir redoubler d’ingéniosité pour rester au frais : rideaux d’air, couettes thermo-régulées, matelas rafraîchissants, climatiseurs de poche, vêtements intelligents, oreillers climatisés et autres gourdes qui sonnent pour rappeler à leur possesseur que le moment est venu de s’hydrater sont autant de gadgets dont il se pourrait bien que l’on ne puisse bientôt plus se passer pour rester au frais tout au long de l’été.
SeLoger c’est aussi
Découvrez nos applications

source

Catégorisé: