CES 2023 : des services à l’auto par abonnement aux maisons connectées C’est déjà la fin de l’année 2022 et il faut le dire, ça a été une année assez spéciale merci. On a juste à mentionner Elon Musk et Twitter, la crise du bitcoin et l’arrivée d’une nouvelle intelligence artificielle appelée ChatGPT pour réaliser à quel point l’actualité techno est allée dans tous les sens au cours de la dernière année.
Et pourtant, ça risque d’être encore plus fou en 2023. Surtout que ça commence très tôt, soit le 2 janvier, étant donné que le 2 janvier 2023 au soir est le moment où aura lieu la première conférence de bienvenue officielle du Consumer Electronics Show qui a lieu à Las Vegas à chaque début d’année.
Le CES promet d’être assez important en 2023 pour différentes raisons. Surtout, c’est la première année depuis 2019 où l’événement aura lieu à pleine puissance, avec tout le monde en présentiel, sur place, autant les exposants que les visiteurs et les journalistes. Rappelons que l’édition 2022 du CES devait se faire elle aussi en présentiel, mais une rechute de Covid durant les Fêtes a provoqué l’annulation à la toute dernière minute d’à peu près les trois quarts de l’événement.
On ne sent pas que ça va se produire cette année. Et déjà, on entend beaucoup parler des grandes tendances dans les nouvelles technologies qui seront présentées sur place.
Une de celles-là porte sur la maison connectée. On parle beaucoup depuis quelques semaines de l’importance de mieux gérer sa consommation d’électricité à la maison et c’est un des angles que la maison connectée espère exploiter en 2023. Un nouveau standard appelé Matter promet de rendre les gadgets pour la maison plus compatibles entre eux. Par exemple, les appareils d’Amazon et de Google pourront dorénavant s’échanger de l’information, ce qui n’était pas le cas avant.
Une autre énorme tendance du CES en 2023 sera l’automobile. L’automobile électrique, en particulier. Et peut-être un peu l’automobile autonome, aussi. Mais surtout, on entendra parler de tous ces gadgets et de tous ces services auxquels on aura accès à bord de sa voiture à partir de l’an prochain.
Un petit pari : on va voir apparaître tout plein de services par abonnement à bord des autos en 2023. Espérons qu’on n’ira pas jusqu’à nous demander de payer 10$ par mois pour des sièges chauffants, ce qui serait complètement absurde, mais on risque fort de voir apparaître des fonctions avancées de conduite assistée, de navigation ou de divertissement voir le jour.
On verra tout ça dès les premiers jours de janvier, à Las Vegas.

source

Catégorisé: