De passage à Paris à l’occasion de la sortie de son autobiographie Libero di sognare aux éditions Slatkine & Compagnie, Franco Baresi n’a éludé aucun sujet pendant plus d’une heure : son enfance, Milan et Sacchi, le Mondial 1994, Maradona… Entretien nostalgie.

source

Catégorisé: