Google veut que Fuschia OS soit compatible avec des applications Android
L’éditeur américain a de grandes ambitions pour son système d’exploitation et pourrait l’élargir au-delà de la maison connectée.
Le nom de Fuschia est encore peu connu du grand public. En effet, ce système d’exploitation est encore naissant. Alors que les premiers travaux ont débuté en 2016, il a réellement été démocratisé en 2021 avec la Nest Hub de première génération. Il a ensuite rejoint la Nest Hub Max.
À l’avenir, son développement pourrait s’accélérer et dépasser les frontières des objets connectés de la maison connectée. En 2019, la firme de Mountain View avait d’ailleurs lancé un Projet Open Source Android (AOSP) visant à permettre à Fuschia OS d’exécuter des applications initialement développées pour d’autres systèmes d’exploitation comme Android ou Linux. Or, en 2021 Google a cessé le support de ces travaux, sans informer les participants sur ses réelles avancées. Depuis quelques jours, c’est tout le code qui a disparu et qui se voit remplacé par la mention « TODO » (« à faire »), comme le rapport 9to5Google.
Afin de parvenir à lancer des applications issues d’autres OS, le groupe américain avait d’abord testé une première approche. Elle consistait alors à exécuter une instance complète du système d’exploitation Android en virtuel, comme c’est actuellement le cas pour ChromeOS et pour Google Play Games. Toutefois, les performances n’étaient pas au rendez-vous.
Avec son AOSP, Google avait alors décidé de se pencher sur une autre possibilité. L’idée était d’établir un lien direct entre Fuschia et Android pour gagner en efficacité.
Désormais, l’éditeur veut aller encore plus loin et à travers son projet « Starnix », il espère pouvoir lancer cette fois nativement des applications Android.
Ainsi, si de prime abord, la disparition de ce code laisse à penser que Google abandonne ses ambitions pour Fuschia, en réalité, il voit encore plus grand. Même si, à ce stade, ses intentions ne sont pas encore très claires.
Google n’est pas seul sur ce projet gargantuesque. Il est accompagné par Samsung, qui avait d’ailleurs également participé au développement de WearOS 3, l’OS destiné aux smartwatches. Plusieurs rapports antérieurs avaient indiqué la volonté à terme pour le fabricant sud-coréen d’équiper certains de ses smartphones de ce système d’exploitation en remplacement d’Android. Google pourrait en faire de même avec ses Pixel.
Malgré tout, il est encore trop tôt pour affirmer quels terminaux en seront un jour dotés. Seule certitude : Fuschia devrait à l’avenir se montrer sur davantage de dispositifs.

source

Catégorisé: