Naviguer dans l’univers
Ajoutez cet article à vos favoris en cliquant sur ce bouton !
Plus qu’un appareil qui ne fait que vous peser, la version connectée se veut un partenaire santé. Mais rien ne dit qu’au quotidien, vous ne trouverez pas sa compagnie un peu… pesante.
Votre vieux modèle avec son gros cadran à aiguille peut aller se rhabiller ! Plus design (écran digital, revêtement en verre transparent ou imprimé…), plus svelte aussi (dimensions et poids revus à la baisse), la balance connectée représente la nouvelle génération des pèse-personnes, plus tendance mais aussi plus performants. Comme les montres connectées, elle est devenue “intelligente” grâce à une connexion Bluetooth ou wifi avec le smartphone
Au démarrage, il faut télécharger une application dans la boutique en ligne du smartphone, afin de relier la balance à votre téléphone. Une fois la manipulation réalisée, le poids indiqué lorsque vous vous pesez est directement envoyé et enregistré dans votre smartphone. Principal avantage : suivre l’évolution de son poids au quotidien, en installant pourquoi pas une alarme afin de penser à se peser tous les jours à la même heure ou une fois par semaine.
Certains appareils permettent de renseigner sa taille en centimètres, de façon à calculer son indice de masse corporelle (IMC). Cette mesure simple, qui correspond au poids divisé par le carré de la taille, est un indicateur validé par l’OMS pour évaluer les risques liés au surpoids : au-delà de 25, une personne est considérée en surpoids ; à partir de 30, elle souffre d’obésité. Toutefois, si cet indice est un bon indicateur de corpulence qui peut inciter à surveiller son alimentation lorsqu’on a dépassé 25, voire 30, il ne suffit pas à révéler l’état pathologique d’un individu. Il ne tient en effet pas compte du sexe, de l’âge, de l’historique de la courbe de poids. Il ne différencie pas non plus masse musculaire, masse osseuse, masse aqueuse et masse grasse : un senior particulièrement sportif (donc musclé) peut ainsi être considéré en surpoids !
La balance connectée peut également intégrer un impédancemètre : de petits capteurs faisant passer dans le corps un flux électrique indolore permettent d’évaluer notre taux de masse grasse. Pour combattre nos réserves adipeuses, elle est agrémentée d’un système de bracelet connecté de la même marque, qui mesure notre activité physique et calcule nos besoins énergétiques en fonction d’un objectif de perte de poids. Un atout lorsqu’on est déterminée mais ces données, culpabilisantes, peuvent aussi conduire à remiser sa balance au placard, voire à la balancer !
Tous les appareils ne se valent pas. Attention à ceux achetés sur internet, qui peuvent se révéler incompatibles avec votre smartphone, ou qui ne permettent pas une utilisation par plusieurs personnes, ou encore dont le fonctionnement se révèle trop compliqué à l’usage. On se rend donc en magasin avec son téléphone pour tester différents modèles.
À lire aussi :
Quelle balance connectée choisir ?
Montre connectée : quel modèle choisir ?
Comment reprendre du poids sainement ?
Coaching gratuit
Je me soigne au naturel
Les meilleurs conseils d’experts en médecine douce chaque semaine pendant 2 mois. En savoir plus
Ajoutez cet article à vos favoris en cliquant sur ce bouton !
©2022 – Prisma Média – Groupe Vivendi – Tous droits réservés
Fréquentation certifiée par l’OJD – CPPAP : 0215 W 90266

source

Catégorisé: