Grand Corps Malade est connu dans le monde de la musique pour ses slams d’une grande poésie, dont Derrière le brouillard. Mais depuis quelque temps, il a su se faire également une place dans le monde du septième art. C’est particulièrement en 2016 qu’il révéla ses talents de réalisateurs en s’associant avec Mehdi Idir pour écrire Patients, un film sur son propre handicap.
Avec quatre nominations aux César, on peut dire que sa première réalisation a rencontré un grand succès. Trois ans plus tard, il décide de proposer un nouveau long-métrage, toujours avec Mehdi Idir : La Vie Scolaire. Après une première diffusion très bien accueillie sur Netflix, cette comédie française est à visionner sur France 2 ce mercredi 9 novembre en première partie de soirée. Contrairement à Patients, Grand Corps Malade ne s’est pas inspiré de sa propre vie, mais de ses souvenirs d’enfance pour construire l’histoire de La Vie Scolaire.
À découvrir également : Grand Corps Malade : « J’aime les comédies sociales »
Le deuxième film de Grand Corps Malade et Mehdi Idir raconte le quotidien d’une jeune CPE originaire d’Ardèche qui va se confronter à des élèves en difficultés en Seine-Saint-Denis. Pour donner un côté plus réaliste et touchant à leur comédie sociale, les deux amis de longue date se sont inspirés de leurs souvenirs d’enfance, ayant grandi en Seine-Saint-Denis. Plusieurs personnages sont ainsi la représentation de véritables personnes qu’a connues le slameur. Dans le film apparaît notamment un élève qui arrive toujours en retard en cours. Pour se justifier, il a toujours des excuses toutes plus invraisemblables les unes que les autres. Ce personnage est la représentation d’un certain Farid, connu pour raconter des histoires complètement dingues.
Le professeur de mathématiques, incarné par Soufiane Guerrab, est également inspiré d’une personne qu’a rencontré Grand Corps Malade quand il était plus jeune. « Ce prof de maths respecté des élèves, autoritaire et chambreur s’inspire de la personnalité d’un pote. Un agrégé de physique né à Saint-Denis qui a toujours voulu y enseigner », a confié l’artiste à AlloCiné. La Vie Scolaire est ainsi un mélange des différents souvenirs du duo de réalisateurs et auteurs.

Crédits : Gaumont distribution

source

Catégorisé: