Selon une étude menée par le Centre de Recherche pour l’Etude et l’Observation des Conditions de Vie (CREDOC), 71% des personnes interrogées en juin 2022 estimaient que les dépenses de chauffage représentent une charge trop lourde pour leur budget. Dans ce contexte d’inflation, chacun doit apprendre à consommer moins, mais aussi mieux. Passer d’un chauffage traditionnel à un système connecté, c’est la garantie de réduire sa consommation d’énergie et sa facture. Parfois, le coût de départ est un peu élevé mais des aides financières existent et la rentabilité de l’investissement est garantie au bout de quelques mois.
Le plan de sobriété énergétique du 6 octobre 2022 présenté aux Français par le gouvernement encourage chacun de nous à modifier ses habitudes de vie pour réduire sa consommation d’énergie. Cette politique constitue l’unique moyen pour notre pays d’accéder à son indépendance énergétique dans les prochaines années et d’atteindre son objectivité de neutralité carbone. Pour éviter cette surconsommation d’électricité et de gaz chez soi, la domotique se révèle être un outil précieux, notamment au niveau de notre système de chauffage.
Avec l’installation d’un thermostat connecté à vos radiateurs ou à votre chaudière, à vous le pilotage à distance de vos équipements depuis une application téléchargée sur vos appareils mobiles (smartphone, tablette, ordinateur). A partir de là, vous programmez ou régulez la température de votre logement en fonction de vos habitudes, vos absences, les conditions météorologiques, etc. Si vos radiateurs disposent de vannes thermostatiques, vous pouvez même les remplacer par des têtes thermostatiques connectées. Grâce à elles, contrôler indépendamment la température de chaque pièce de votre foyer, ajuster la chaleur en fonction de votre emploi du temps ou bien éteindre le chauffage en cas de détection d’une fenêtre ouverte n’aura plus aucun secret pour vous, où que vous soyez. En vous offrant une telle précision, le chauffage connecté vous offre un meilleur confort thermique, contribue aux économies d’énergie et, de fait, réduit votre facture.
Le chauffage connecté est aujourd’hui compatible avec la plupart des systèmes de chauffage. Que vous disposiez de radiateurs électriques, d’une chaudière individuelle (au fioul, au gaz ou à granules) ou d’un chauffage central, l’installation consiste à raccorder un récepteur radio à l’alimentation électrique du dispositif. Le fil pilote de l’appareil est ensuite relié à celui du récepteur auquel vous envoyez des ordres depuis votre application. Pour les équipements non munis de fil pilote, il faut juste prévoir d’ajouter un module connecté. Les systèmes de chauffage au sol, les pompes à chaleur et les poêles à bois ne sont pas en reste puisque des thermostats connectés s’adaptent également dessus. Aujourd’hui, seul le chauffage collectif permet difficilement d’automatiser la gestion personnelle de sa consommation. Pour vous lancer dans une telle démarche, nous vous conseillons de bien étudier votre projet avec un groupe de voisins avant d’en avertir votre Syndic de copropriété. Votre dossier technique doit être suffisamment détaillé et fourni pour être soumis au vote de l’assemblée générale.
La domotique présente beaucoup d’avantages, notamment celui de nous faciliter la vie au quotidien. Toutefois, sa configuration peut s’avérer complexe ou fastidieuse à moins d’avoir de très bonnes connaissances en plomberie, chauffage et électricité. Pour éviter tous dysfonctionnements, nous vous recommandons de vous tourner vers des experts pour réaliser vos installations.
Que vous souhaitiez changer votre mode de chauffage par un dispositif naturellement connecté ou connecter votre système existant, il est très difficile d’en estimer le prix exact tant les paramètres à prendre en compte sont nombreux. Cela peut aller d’une centaine d’euros à plusieurs milliers d’euros !… Tout va dépendre du type et du nombre d’appareils nécessaires, de leurs dimensions, de la puissance, mais aussi des fonctionnalités choisies. Le marché de la domotique étant en constante évolution, les fabricants se multiplient et la gamme de produits s’élargit. Renseignez-vous auprès de plusieurs spécialistes à même de répondre à vos besoins précis et à votre budget.
Pour inciter les foyers à faire des économies d’énergie sans perdre en confort thermique, l’État a mis en place de nombreuses aides, telles que : MaPrimeRénov, MaPrimeRénov’ Sérénité, l’Éco-prêt à taux zéro, la prime Coup de pouce économies d’énergie, le chèque énergie, la TVA à 5,5 % ou encore la réduction d’impôt Denormandie. Mais ce n’est pas tout ! Dans le cadre des Certificats Economie d’Energie imposés aux fournisseurs d’énergie depuis 2005, ces derniers accordent la prime CEE. Une exonération de la taxe foncière est également proposée par certaines collectivités territoriales, à laquelle des subventions locales ou régionales peuvent s’ajouter.
Pour bénéficier de ces aides, il faut obligatoirement faire réaliser ses travaux par un artisan certifié RGE (Reconnu Garant de l’Environnement) et répondre à certains critères d’éligibilité. Attention, certaines offres ne sont disponibles que jusqu’au 31 décembre 2022, alors faites vite !
Ça peut aussi vous intéresser :
Maison intelligente : comment la domotique permet d’économiser de l’énergie ?
Comment retarder l’allumage de son chauffage ?
Quel est le mode de chauffage le plus économique ?
Avec l’usage des ventilateurs, l’augmentation des besoins en eau (…), l’été représente comme l’hiver,…
Chaque foyer français dispose d'un très grand nombre d'appareils électriques. Il en existe de plus en…
La sobriété énergétique est le mot d’ordre de l’automne 2022. Pour éviter toute coupure de gaz ou d’électricité,…
La nourriture, un sujet avec lequel il ne faut pas plaisanter, surtout pour certains ! Il est parfois…
Avec le développement du tourisme, les voyages en avion se sont multipliés… et les émissions de co2…
Le prix du gaz sur le marché flambe, accentué notamment par la guerre en Ukraine, et impacte les consommateurs…
L’automne vient à peine de pointer le bout de son nez et la tentation de rallumer son chauffage est…
En hiver, se chauffer est indispensable. Mais la facture peut être salée. Voici quelques astuces pour…
Le chauffage au bois est considéré comme le mode de chauffage le plus économique. Toutefois, selon les…
Au G8, Barack Obama a défendu la position de François Hollande qui milite pour une politique de soutien…
Contrairement à ce que l’on pensait, l’humanité est de moins en moins connectée ! La progression du…
Ils collectent le plastique, dépolluent, étudient des milieux marins… Soutenus par des fonds privés,…
Y a-t-il assez d’arbres en France pour se chauffer ? La question peut paraître saugrenue, tant il y…
Le gouvernement espère atteindre, d'ici 2024, une réduction de 10% de la consommation d'énergie en France….
Nichés dans des montres ou des oreillettes, ils recueillent nos données de santé. en aidant au diagnostic,…
Pose d’un anneau, réduction de l’estomac ou dérivation gastrique, la chirurgie bariatrique s’avère le…
La forêt, la campagne et même le petit bout de jardin en ville sont de formidables gisements naturels…
De plus en plus plébiscité comme mode de chauffage, le bois se vend sous forme de “stères” ou “mètres…
Montres, bracelets, brassards mais aussi écouteurs et baskets: le nombre d’objets connectés dédiés au…

source

Catégorisé: