Vous n’avez pas pu échapper aux vidéos virales sur vos réseaux sociaux ou aux immenses affiches dans les couloirs du métro. M3GAN, petite poupée toute kawaii à qui on donnerait le Bon Dieu sans confession, est la grande méchante d’un film d’horreur du même nom mêlant effusions gores et intelligence artificielle. La rejeton bâtarde de Terminator, Chucky et Annabelle en somme. Y aura-t-il une suite à cette production horrifique produite par la maison-mère de l’horreur moderne, Blumhouse

James Wan, producteur de M3GAN et réalisateur notamment de Conjuring, s’est confié au micro de Collider à propos d’un éventuel M3GAN 2 : “Dans tous mes films, qu’il s’agisse de Conjuring, Saw, Malignant ou M3GAN, nous aimons imaginer un monde plus vaste. Il s’agit de créer ce monde, de savoir qui sont les personnages, où peut aller l’histoire… Puis de construire ce monde en plus grand. Ainsi, si nous avons la chance d’avoir des suites [de M3GAN, NDLR], alors nous aurons l’idée de l’endroit où nous voulons aller”. De son côté, Gerard Johnstone, réalisateur de M3GAN, affirme dans le même entretien que “il est effectivement question d’une suite mais nous devons encore attendre et avoir.” Mais attendre quoi ?
Bien évidemment, dans l’industrie hollywoodienne, plus que jamais, une suite ne peut voir le jour uniquement si le premier opus a été un succès en salles. Un carton, c’est encore mieux. Concernant M3GAN, malgré la suprématie d’Avatar 2, actuellement au cinéma, le film d’horreur estampillé Blumhouse s’en sort plutôt bien. Le film, qui a coûté “seulement” 12 000 000 de dollars à Blumhouse -et Universal- a déjà récolté plus de 30 000 000 de dollars de recettes. M3GAN est d’ores et déjà remboursé. Le long-métrage a été notamment porté par un grand buzz sur les réseaux sociaux -promo virale non négligeable de nos jours dans le succès d’une œuvre cinématographique ou sérielle- Reste à savoir si ces chiffres permettront dans l’avenir la mise en chantier d’un M3GAN 2. Mais tout est possible à Hollywood. Et Blumhouse a prouvé plus d’une fois -avec notamment les univers étendus de Conjuring et Insidious– qu’ils sont les rois des franchises horrifiques américaines.

source

Catégorisé: