Un Montréalais met en garde les propriétaires de voitures luxueuses contre des voleurs qui ont désormais le culot de pirater leur clé intelligente en plein jour, le tout grâce à des gadgets achetés en ligne pour une bouchée de pain.
«C’est sûr que ça m’a inquiété en voyant les images. On parle de quelqu’un qui rentre chez toi, dans ton intimité. […] Ils ne sont pas gênés de faire ça! On voit que le gars est très relaxe sur les images en plus», lance Justin Addison. 
Ce résident du quartier Tétreaultville, à Montréal, a eu la visite surprise d’un cambrioleur mardi matin. Les vidéos de son immeuble ont filmé le malfaiteur qui se préparait à voler sa voiture de marque Audi grâce à un capteur de signal. La séquence, diffusée sur les réseaux sociaux, a fait couler beaucoup d’encre. 
En quelques secondes
«Au début, je n’étais pas certain de ce qu’il faisait. On dirait qu’il se promenait avec un walkie-talkie. Mais les gens ont commencé à m’écrire sur Facebook. C’est là que j’ai réalisé qu’il voulait cloner la clé intelligente de ma voiture», raconte M. Addison. 
Dans cette séquence qui dure à peine 10 secondes, un homme s’approche de l’entrée du Montréalais et agite un simple capteur dans les airs.  
«Il est en train de capter le code de la clé intelligente qui est dans la maison. Ensuite, ils transmettent le code sur une clé vierge à leur disposition. Après, le voleur peut revenir le soir dérober la voiture. C’est facile et simple», explique Freddy Marcantonio, vice-président de chez Repérage Tag.
Écoutez l’entrevue de Benoît Dutrizac avec Freddy Marcantonio sur QUB Radio:
Pas une priorité
Justin Addison affirme qu’il demeure sur le qui-vive en attendant le retour des voleurs. «On est obligé de changer le code de la clé chez notre concessionnaire Audi, ça coûte quand même plus de 100$», soupire-t-il. 
En attendant, il a déposé une requête auprès du Service de police de la Ville de Montréal (SPVM).
«La police de quartier nous a dit ne pas avoir de spécialistes et ne pas pouvoir nous aider. On a demandé de l’aide de quelqu’un, peu importe, au SPVM. On nous a dit que notre dossier n’était pas prioritaire», se désole M. Addison. 
Contacté à ce sujet, le SPVM soutient toutefois qu’il «prend les vols de voiture au sérieux» et «qu’il ne commente pas les enquêtes en cours afin de ne pas nuire à leur déroulement».
À peine 80$
Pour le spécialiste Freddy Marcantonio, le plus inquiétant dans cette affaire est que les gadgets achetés pour voler les voitures luxueuses coûtent trois fois rien. 
«Au Québec, les voleurs de voitures sont des pros. C’est fini le temps de marteau et tournevis pour dérober un véhicule. […] Avant, un capteur ou un amplificateur pour voler une clé intelligente coûtait des milliers de dollars. Maintenant, c’est à peine 80$ sur internet», constate M. Marcantonio. 
Le Journal a en effet retrouvé le capteur de signal utilisé par le voleur chez Justin Addison à Tétreaultville. Le gadget était en vente libre pour la somme de 140$ sur un site chinois très populaire. 

Vous devez être connecté pour commenter. Se connecter
Bienvenue dans la section commentaires! Notre objectif est de créer un espace pour un discours réfléchi et productif. En publiant un commentaire, vous acceptez de vous conformer aux Conditions d’utilisation.

source

Catégorisé: